Imprimer

 

 

René Pouillard  (1924 - 2018)
Fondateur du prix d’Art chrétien en 1970

 

 

 

« Si je peins des paysages, c’est dans le but de créer un état d’âme, de chercher une atmosphère particulière.

Un tableau c’est comme une symphonie. Tous les éléments doivent s’imbriquer les uns aux autres et le thème (couleur dominante du tableau) doit revenir périodiquement. C’est pourquoi si l’on retouche une partie du tableau, il faut presque nécessairement en retravailler le tout.

La nature est vivante : je ne pense pas pouvoir travailler à l’atelier, sinon pour retoucher quelques détails.

Quand on travaille au pinceau, il faut “attraper le sujet du premier coup”. L’œuvre finie doit garder la spontanéité de l’esquisse.

Que ce soit en interprétant la nature suivant sa vision personnelle, que ce soit en créant de nouvelles formes figuratives ou non, l’artiste participe à la création de Dieu. Son œuvre, même s’il n’en prend pas personnellement conscience, est une prière, c’est-à-dire une communication avec le Créateur.

Soyez contre la mode d’aujourd’hui… vous préparez celle de demain ! »